Intelligence collective et collaboration naturelle : quand les abeilles nous montrent comment (mieux) travailler ensemble

En cette semaine où ont lieu la journée mondiale des abeilles (le 20 mai) et la journée mondiale de la biodiversité (le 22 mai), c’est tout naturellement que nos pas nous ramènent en Bretagne où pousse tranquillement la forêt Hydroption (déjà 138 arbres plantés et 12 kg de CO2 absorbés !). Maintenant que le printemps est bien installé, les abeilles s’affairent, le monde s’épanouit et la nature reprend vie…

Tout cela paraît bien loin de nos quotidiens, de la réalité et des enjeux de notre travail, et pourtant…

 

Vers une organisation naturelle de nos entreprises et collectivités

La Nature, plus qu’un espace bucolique qui nous permet de nous évader le week-end, est une source d’inspiration constante dans nos attitudes humaines et nos fonctionnements professionnels. Dans la nature, chacun a son rôle, sa place, sa compétence, et par la simple réalisation de sa mission, chacun participe pleinement et au mieux à la croissance et à la régénération de la vie. C’est ce vers quoi tendent les entreprises et collectivités aujourd’hui : permettre de déployer en leur sein une collaboration naturelle, une intelligence collective au service d’un but qui ait du sens. Leur défi n’est pas que dans l’agir, il est aussi dans l’être. En cela, la Nature peut être un guide.

 

 

L’entreprise ou la collectivité, une ruche comme une autre ?

Puisque c’est la journée mondiale des abeilles, penchons-nous sur le fonctionnement de ces stars du développement de la biodiversité.

Une ruche est une société parfaitement organisée, un mouvement naturel complexe et millimétré où chacun a sa place. Elle est le fruit d’actions coordonnées de milliers d’abeilles dont chacune a un rôle précis et participe, par celui-ci, à une œuvre collective et cohérente qui la dépasse. Pour réaliser leur but commun, qui est la sauvegarde de leur ruche et de la Nature dans laquelle elles vivent et évoluent, les abeilles allient parfaitement intelligence collective et responsabilité personnelle. Elles fonctionnent en groupe coordonné tout en ayant chacune un rôle particulier qui correspond à son âge et à son stade de développement. Elles occuperaient en réalité jusqu’à 6 fonctions différentes au cours de leur vie : nettoyeuse, nourrice, maçon, ventileuse, gardienne et butineuse. Elles passent d’une mission à l’autre au fur et à mesure de leur avancée en âge, toutes entières dévolues à une tâche à la fois. Pendant que la reine pond des œufs pour sauvegarder la colonie, les ouvrières nettoient, nourrissent, construisent, ventilent, gardent et butinent dans un ballet aussi méthodique qu’harmonieux.

Sociales, efficaces, collaboratives, intelligentes… les abeilles, ne sont-elles pas tout naturellement de nouveaux modèles pour nos organisations ?

 

Hydroption ou l’expérience de la « ruche humaine »

Rayonnement interne, rayonnement externe, collaboration organisée, accompagnement et investissement dans des tâches précises et adaptées, évolution naturelle, fonctionnement de groupe… voilà des atouts qui peuvent faire la différence dans le monde du travail ! La Nature a mis en place un fonctionnement riche et puissant et cela donne à réfléchir : ne pourrait-on pas le transposer et l’appliquer dans nos entreprises et collectivités pour travailler mieux et travailler ensemble ? Hydroption pense que si !

Cette intelligence collective, cette collaboration éclairée et efficace, voilà le chemin qu’Hydroption a choisi de suivre en interne d’un service à l’autre et en externe, dans la relation qui se tisse avec ses clients. Que ce soit en devenant partenaire de votre intelligence énergétique (Lire l’article), ou en mettant la priorité sur des projets RSE à impact comme la sauvegarde de la biodiversité, Hydroption relève le défi du monde de l’énergie et répond à l’appel de sa nature profonde.

 

A une époque où les collectivités et entreprises sont sans cesse en recherche de sens et de cohérence, suivre l’exemple de la Nature et nous mettre à son école ne paraît pas être un mauvais pari !

 

🌲 Découvrez la forêt Hydroption et son engagement dans la sauvegarde de la biodiversité

 

 

A la une

hydroption-philippehartzitw

“Je suis un électrophile, j’aime bien l’électricité” – Interview de Philippe Hartz

intelligence-energetique3

L’intelligence énergétique, un défi de notre temps

Crédit photo : Jean-Baptiste d'Enquin

Sardinha Cup, Philipppe Hartz continue sur sa lancée !

hydrocee3

CEE : avec les Certificats d’Économies d’Énergie, la maîtrise énergétique de vos installations est à votre portée !